Accueil > Toute l'actu > Un labyrinthe végétal à Cottenchy pour les 800 ans de la Cathédrale d’Amiens

Un labyrinthe végétal à Cottenchy pour les 800 ans de la Cathédrale d’Amiens

Photographie Jean Dheilly Visual Drone

L’artiste Jacques-Leclercq-K inaugurait, samedi 20 juin 2020, la constellation de lin créée dans un champ de Cottenchy, dans le cadre des 800 ans de la cathédrale d’Amiens. La "Constellation de Cottenchy", immense œuvre de land-art, forme un labyrinthe de lin qui sera visible jusqu’à fin juillet 2020.

 

D'après l’artiste, « Ce labyrinthe de lin est inspiré du labyrinthe de la cathédrale d’Amiens, mais il n’en n’est ni une réplique ni une imitation. C’est une véritable création, un disque de 160 mètres de diamètre implanté sur cinq hectares. Il s’agit très précisément de la projection au sol de la voûte du ciel telle qu’elle se présentait au-dessus d’Amiens le 12 juin 1220 à 22 heures, soit il y a 800 ans. Ce labyrinthe est, au centimètre près, la représentation symbolique des 101 étoiles dans le ciel à ce moment-là. Car il ne faut pas oublier que la cathédrale est construite autant en rapport avec la terre qu’avec le ciel… »

 

L’œuvre est aussi un hommage aux bâtisseurs et aux architectes du XIIIe siècle, aux tisserands et aux teinturiers de cette époque. Le site de Cottenchy n'a pas non plus été choisi au hasard : « En 1526, la foudre est tombée sur le transept et la flèche de la cathédrale, rappelle Jacques-Leclercq-K, et c’est un charpentier de Cottenchy, Louis Cardan ou Cordan, qui a réparé les dégâts de la flèche avec un nommé Simon Tammeau. Une flèche dont la caractéristique est que ses éléments tiennent uniquement avec des tenons et de mortaises, mais aucune cheville pour pouvoir jouer au vent… »

 

L’œuvre a nécessité 14 mois de travail à Jacques-Leclercq-K, les premiers semis ont commencé le 6 avril dernier avec Hervé Nowak, un agriculteur de Cottenchy du village. Une fois récolté en août, le lin servira à Jacques-Leclercq-K pour peindre ses tableaux !