Le Musée de Picardie

APRÈS PLUSIEURS ANNÉES DE RESTAURATION, LE MUSÉE DE PICARDIE ROUVRE SES PORTES AU PUBLIC. DÉCOUVREZ LES PRESTIGIEUSES COLLECTIONS DE CE PALAIS DES ARTS MONUMENTAL AU CŒUR DE LA VILLE D’AMIENS.

Musée de PicardieMusée de Picardie - ADRT80 - A. Carrier

Un musée-modèle

Le musée de Picardie vient d’être entièrement restauré. Il s’agit du premier musée construit en France spécifiquement pour accueillir des œuvres d’art. Ce musée-prototype édifié en 1867 sous Napoléon III, a ensuite inspiré les bâtisseurs des autres grands musées français. Le palais des arts demeure l’écrin d’une incroyable collection qui offre un voyage dans l’histoire du monde occidental depuis la préhistoire jusqu’à nos jours.

Classé monument historique en 2012, le musée d’Amiens réunit des collections éclectiques :

  • des collections archéologiques : depuis la Préhistoire jusqu’à l’époque gallo-romaine, en passant par l’Antiquité grecque et égyptienne ;
  • des œuvres médiévales : petits objets précieux et sculptures monumentales ;
  • des collections Beaux-Arts : peintures, sculptures et dessins du 16e au 19e siècle ;

de l’art moderne et contemporain : peintures, sculptures, photographies et installations.

Un monument du 19e siècle dans un écrin de verdure

Un nouvel aménagement des abords du monument participe pleinement à la métamorphose du lieu. Avec les bassins remis en eau dans la cour d’honneur, un jardin suspendu sur le toit du pavillon Maignan, ou encore la création d’un jardin naturaliste réimplantant un sous-bois de la région Picarde, c’est un monument végétalisé qui s’ouvre désormais sur la ville.

Des strates végétales semi-persistantes parsemées de taches de couleurs vives à la colorimétrie exotique s’inscrivent également dans le volet paysager qui enveloppe le musée.

2064 m²Rez-de-chaussée
1802 m²Premier étage
800 m²Sous-sol
52x57 mQuadrilatère du musée

Un nouveau projet scientifique et culturel

Un parcours muséographique éclectique, entièrement repensé s’articule autour de trois angles principaux : humain, territorial et scientifique. L’origine picarde de nombreuses œuvres et objets des collections permanentes est l’un des fils conducteurs du parcours (œuvres médiévales de la cathédrale d’Amiens, évocation des savoir-faire traditionnels et des paysages picards, place des artistes locaux du 19e siècle…).

Le premier étage

Entièrement restauré, le premier étage rouvre après dix ans de fermeture. Sur environ 2000 m2, dans des salles aux teintes fortes, le parcours se déploie de façon chronologique, depuis le 15e siècle jusqu’à nos jours. Riche et éclectique, la collection de peintures retrouve un écrin à sa mesure.

Des salles enrichies au rez-de-chaussée

Les collections médiévales se déploient dans les quatre salles du rez-de-chaussée. Elles mêlent des œuvres de différents types : sculptures en pierre, en bois, polychromées ou non, orfèvrerie, albâtres, ivoires ou vitraux. Les collections présentées s’étendent de la fin du 9e jusqu’au milieu du 16e siècle.

Le sous-sol

Créées en 1986 dans les sous-sols du musée, les salles sont divisées en deux sections. La première est consacrée au bassin méditerranéen avec les collections égyptiennes et antiquités grecques. La seconde présente des collections archéologiques régionales de l’époque préhistorique (gisements de la vallée de la Somme), gallo-romaine (la ville romaine de Samarobriva - Amiens) et mérovingienne (stèles chrétiennes d’Amiens et ses environs).

© Alice Sidoli / Musée de Picardie

Musée de Picardie

Inauguré en 1867 en présence de Napoléon 3, ce Musée vaut le détour tant par son architecture que par ses remarquables...

Incontournable